Avoir 5000 amis Facebook, c’est loin de vouloir dire qu’on a plein d’amis. En effet ça ne veut pas dire qu’on est bien entouré et bien accompagné dans tout ce que l’on vit…les joies tout autant que les peines. La solitude…voilà un mot qui peut faire peur. La solitude peut peser lourd sur nos épaules, célibataire ou en couple. Elle peut prendre plusieurs formes. Par exemple, les célibataires peuvent se fatiguer d’être toujours les seuls à être seul dans des rencontres de groupe.

Certes, pour des gens en couple, ils sont peut-être seuls à s’occuper de tout dans la maison et avec les enfants s’il y a lieu. Ou pire, ils restent en couple à cause de fausses croyances issues de pressions sociales. Plusieurs croient que ne pas être en couple signifie qu’il y a quelque chose qui cloche. Également, plusieurs restent en couple à cause de pressions financières, et ce avec ou sans enfant. Pour finir, la solitude survient généralement lorqu’une personne vit un deuil suite au décès de son partenaire de vie.

Ne pas nier sa solitude

Premièrement, il faut arrêter de nier cet état. Ensuite il faut lâcher prise et accepter sa situation, même quand on ne sait pas comment on s’est rendu là. Voici quelques conseils pour apprivoiser sa solitude et changer sa perception.

1 – Se faire plaisir!

Souvent on se retrouve à dépendre beaucoup trop des autres pour faire notre bonheur. Il faut trouver des choses qu’on aime faire seul, à l’extérieur comme chez soi, aussi insignifiantes puissent-elles paraître.

  • Se faire masser
  • Lire un bon livre accompagné du breuvage réconfortant de votre choix
  • Aller manger avec des amis sur votre pause de dîner au travail
  • Prendre un cours quelconque (ex : peinture, langue étrangère, danse)
  • Développement personnel
  • Avoir des projets (ex : voyage, rénovations, améliorations locatives, décoration, etc…)
  • Ne rien faire et relaxer!

Le sentiment d’accomplissement est très puissant car il nous permet d’être fier de soi et procure un sentiment de bien-être et de bonheur. C’est un catalyseur pour maintenir ces bonnes habitudes de se faire plaisir. De plus, on attire les autres car ils sentent qu’on ne dépend pas d’eux pour être heureux!

2 – Garder une attitude positive

  • Tenir un journal de gratitudes : faire la liste à chaque jour de 10 choses positives qui se sont passées dans votre journée, aussi banales soient-elles.
  • Prenez note de vos sentiments/humeurs quand vous vous êtes fait plaisir! Ayez conscience des bienfaits que cela a sur vous.
  • Relire votre journal de gratitude de temps en temps. Ça fait sourire!
  • La nature humaine est de se comparer aux autres. Comparez-vous à ceux qui ont une situation pire que la vôtre! Faites une liste de vos qualités, vos talents, vos atouts et réalisez la chance que vous avez!

3 – Vivre le moment présent

Une autre dure leçon de vie à apprendre et intégrer. Toujours penser au passé, à ce qu’on aurait dû faire ou ne pas faire, toujours penser à demain et à planifier 10 ans d’avance…cela est très stressant et peut causer beaucoup d’anxiété et de tristesse. De plus on se reprochera dans un avenir plus ou moins rapproché de ne pas avoir profité pleinement des moments passés avec les gens qu’on aime. Il est important de prendre un temps d’arrêt chaque jour, quelques secondes suffisent, pour se rendre compte de ce qu’on est en train de faire, et de se dire qu’on est content d’être en train de faire ce que l’on fait car on est heureux de le faire. Vous vous devez de vivre pleinement le moment présent.

4 – Faire de nouvelles rencontres

Oui oui, même si vous êtes en couple! Rencontrer des personnes qui peuvent avoir le même centre d’intérêts que vous peut vous apporter beaucoup. Des points de vue différents, des connaissances que vous n’aviez pas, qui peuvent vous emmener à rencontrer d’autres personnes qui vous aideront davantage à avancer dans votre développement personnel.

Aussi simple que d’engager une conversation avec la caissière de votre épicerie que vous voyez chaque semaine…le but n’est pas de créer un lien profond, mais de maintenir un équilibre dans notre besoin de communication avec des discussions même si des fois elles peuvent s’avérer superficielles. Cela permettra de prendre conscience que l’on est capable d’interagir avec les autres plutôt que de ruminer sa solitude et s’apitoyer sur son sort, qui aura un impact très négatif et dévalorisant.

5 – Demander de l’aide si nécessaire

Si malgré tous vos efforts votre solitude vous pèse encore beaucoup ou autant, alors n’hésitez pas à aller chercher l’aide d’un professionnel. Plusieurs professionnels de la santé mentale peuvent vous aider. Il suffit de savoir où commencer.

  • Coach de vie
  • Coach de PNL (Programmation Neuro-Linguistique)
  • Thérapeute en relation d’aide
  • Psychologue
  • Etc…

Il ne faut pas désespérer! Vous n’êtes jamais seul à moins d’avoir complètement baissé les bras. Il y aura toujours quelqu’un qui pourra vous aider, mais il faut que le premier effort vienne de vous-même. Ne vous laissez pas abattre, vous valez plus que cela et vous ne méritez pas d’être malheureux!