Cabinet CSMQ

ici Pour un soutien continu

Veuillez noter que nous donnons des reçus

pour les assurances et pour les impots

Vous méritez la paix d’esprit!

Que vous soyez dans une impasse professionnelle ou amoureuse, que vous ayez des difficultés à gérer votre stress ou tout simplement de vieilles blessures à régler, la thérapie peut vous aider à surmonter ces obstacles de façon saine. Soyez sans crainte, nos thérapeutes vous accompagnerons et vous laisserons évoluer à VOTRE rythme.

Psychologue

Psychologue

Le psychologue est un expert du comportement, des émotions et de la santé mentale. Il intervient auprès des personnes qui éprouvent de la détresse ou des difficultés psychologiques.

Plus d’information

Sexologue

Sexologue

La sexologie est l’étude de la sexualité humaine. Ainsi, la relation d’aide en sexologie peut permettre de trouver des pistes de solutions par rapport à des difficultés relationnelles, sexuelles ou personnelles. La sexologue cherche à identifier les mécanismes psychologiques ou physiologiques qui peuvent contribuer à la problématique. La thérapeute propose d’abord une rencontre d’évaluation des besoins et de formulation d’objectifs. Les rencontres qui suivront entament la démarche thérapeutique qui se fera grâce à des réflexions, des conseils et des exercices à mettre en pratique à la maison. 

Plus d’information

Thérapeute en relation d'aide

Thérapeute en relation d'aide

La thérapeute offre un service d’accompagnement psychologique afin de promouvoir le développement et la réalisation personnelle. Qu’il s’agisse de surmonter ses peurs, gérer son stress, gérer un changement de carrière, ou améliorer la confiance et l’estime de soi, la thérapeute saura vous guider dans votre cheminement. 

Plus d’information              

Travailleur(se) social

Travailleur(se) social

Le(la) travailleur(se) social donne un service d’accompagnement psychologique afin de promouvoir le développement et la réalisation personnelle. Qu’il s’agisse de surmonter ses phobies, gérer son stress, gérer un divorce, ou améliorer la confiance et l’estime de soi, Le(la) travailleur(se) social saura vous guider dans votre cheminement. Ses interventions permettent de soutenir le(a) client(e) dans son cheminement vers un mieux-être. Ils lui permettent une meilleure connaissance de soi-même, une compréhension de son fonctionnement en relation avec soi-même et son entourage.

Plus d’information

Nous sommes également participant du programme de IVAC pour venir en aide aux victimes d’actes criminels

Types de consultations
Consultation au corporatif
Le Cabinet CSMQ offre aux entreprises l’opportunité d’offrir des services de soins de santé mentale étant couverts par leurs assurances. Nos professionnels sont formés pour couvrir les problèmes reliés au travail et à la famille.
Consultation à domicile
Nos consultations peuvent être faites dans le confort de votre domicile. Nos professionnels prennent les mesures sanitaires au sérieux pour pouvoir offrir des consultations aux patients qui désirent une rencontre face à face, mais qui ne peuvent pas se déplacer.
Consultation en clinique
Le Cabinet CSMQ offre, bien sûr, les services de thérapie sur place en clinique à notre succursale de Chambly.
Consultation téléphonique
Le Cabinet CSMQ peut également offrir des consultations téléphoniques pour nos patients étant incapables de se déplacer et qui n’ont pas le désir de faire un appel vidéo ou de recevoir leur thérapeute à domicile.
Consultation vidéo
Nous offrons des consultations en conférence vidéo pour nos patients qui désirent un contact visuel avec le thérapeute sans avoir à se déplacer.
Consultation aux aînés
Nos consultations peuvent être offertes à distance afin de limiter le déplacement de nos patients et ainsi pouvoir offrir nos services à notre clientèle aînée et/ou à mobilité réduite. Tel que mentionné ci-haut, nous pouvons offrir les consultations soit par téléphone ou en conférence vidéo selon le désir du patient. Nous acceptons également des modes de paiement à distance de façon sécuritaire et rapide. Pour toutes questions, veuillez communiquer avec nous.

Relation d'aide primaire

  • Déprime générale
  • Choc post-traumatique
  • Anxiété
  • Dépression et/ou "burn out"

Relation d'aide primaire

  • Déprime générale
  • Choc post-traumatique
  • Anxiété
  • Dépression et/ou "burn out"

Consultation conjuguale

  • Outil de l'approche systémique
  • Outil de l'approche psychanalytique
  • Consultation cognitivo-comportementale et interpersonnelle

Consultation conjuguale

  • Outil de l'approche systémique
  • Outil de l'approche psychanalytique
  • Consultation cognitivo-comportementale et interpersonnelle

>

Entrevue motivationnelle

  • Confiance personnelle
  • Confiance professionnelle
  • Gestion des pensées
  • Gestion des émotions

>

Entrevue motivationnelle

  • Confiance personnelle
  • Confiance professionnelle
  • Gestion des pensées
  • Gestion des émotions

Voici quelques définitions sur différentes pathologies 

Troubles de panique
Les attaques de panique peuvent survenir dans tous les troubles anxieux. Elles sont habituellement liées à un trouble principal (par exemple, une personne ayant une phobie des sauterelles peut présenter une attaque de panique à la vue de celle-ci). Ces attaques de panique sont dites attendues. Les crises de panique inattendues sont celles qui se produisent spontanément, sans déclencheur apparent.

 

Symptômes d’une attaque de panique:

-Peur de la mort.

-Peur de devenir fou ou de perdre le contrôle de soi-même.

-Douleur ou gêne thoracique.

-Sensation de vertige, d’instabilité ou d’évanouissement.

-Impression d’étouffement.

-Bouffées de chaleur ou frissons.

-Nausées ou douleurs abdominales.

-Paresthésies ou sensations de picotement.

-Palpitations ou fréquence cardiaque accélérée.

-Sensation de dyspnée ou d’étouffement.

-Sueurs.

-Tremblements.

Dépendance au jeu l'alcool et aux drogues
La dépendance se traduit par un besoin irrépressible et incontrôlable de consommer une substance ou d’effectuer certaines actions. Lorsque ce besoin est assouvi, il procure un certain plaisir. Au contraire, lorsqu’il ne l’est pas, il crée un sentiment de manque (craving) dont les conséquences peuvent être plus ou moins importantes selon le niveau de dépendance auquel la personne est confrontée.

Le DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), ouvrage de référence, ne parle plus de dépendance ou d’abus mais de « trouble de l’usage ». Le trouble varie de « léger » à « modéré » puis à « sévère » selon le nombre de symptômes ressentis par la personne.

Si l’on associe souvent la dépendance à la consommation de substances psychoactives (alcool, drogues, médicaments, tabac et autres), on peut également observer d’autres formes de

dépendance comportementale :

-Jeux de hasard et d’argent
-Activité sportive
-Sexe
-Technologies (cellulaire, réseaux sociaux…)
-Consommation (achats compulsifs, accumulation d’objets…)
-Alimentation
-Dépendance affective

Troubles de la personnalité
La personne souffrant d’un trouble de la personnalité a des comportements instables qui sont souvent associés à une détresse significative. Les individus diagnostiqués de troubles de la personnalité ont de grandes difficultés en relations sociales et au niveau de la gestion des émotions.

 

Les troubles de la personnalité se catégorisent en 3 groupes :

 

Groupe A distant (troubles psychotiques)

 

Trouble de la personnalité paranoïaque:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par la paranoïa et une méfiance à long terme. Les individus souffrant ce trouble peuvent être hypersensibles et chercher la moindre petite chose comme une menace potentielle.

 

Trouble de la personnalité schizoïde:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par un manque d’intérêt pour les relations sociales. L’individu a des difficultés à entrer en contact avec autrui et à nouer des liens sociaux. Pour les loisirs et les activités professionnelles, l’individu est plutôt indépendant et solitaire; il ne montre aucune émotion et a une image de froideur envers autrui.

 

Trouble de la personnalité schizotypique:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par une anxiété sociale importante. L’individu a un besoin d’isolement social. Les personnes ayant ce trouble peuvent se sentir mal à l’aise dans une relation; ils peuvent même agir bizarrement au cours d’une conversation, ne pas répondre ou se parler à eux-mêmes.

 

Groupe B impulsif (troubles dramatiques, émotionnels ou erratiques)

 

Trouble de la personnalité antisociale:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par l’incapacité à se conformer aux normes sociales. L’individu a tendance à tromper par profit ou par plaisir. La personne atteinte est vraiment impulsive, irritable, et peut même se montrer agressive; elle n’a aucune considération pour sa sécurité et celle d’autrui. Le manque de remords ou d’empathie est prédominant.

 

Trouble de la personnalité borderline (TPL):

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par l’instabilité des relations interpersonnelles. Les relations sont particulièrement instables et intenses, pouvant facilement mener à l’idéalisation ou à la dévalorisation de l’autre. L’individu a des réactions impulsives et agressives, il a des troubles alimentaires et de comportement, une sexualité à risque et des conduites addictives. Des épisodes psychotiques temporaires sont possibles, particulièrement lorsque la personne traverse une crise personnelle.

 

Trouble de la personne histrionique:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par un mode général de réponses émotionnelles excessives et de quête d’attention. La personne souffrant de ce trouble se sent mal à l’aise quand elle n’est pas au centre de l’attention. La séduction est sa priorité en utilisant son charme et des comportements inadaptés. A défaut d’attirer l’attention par la séduction, il se posera en victime et il ne s’empêchera pas de dénigrer autrui afin d’arriver à son but.

 

Trouble de la personnalité narcissique:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par le besoin excessif d’être admiré, ayant un sentiment constant de supériorité. Un manque d’empathie peut également être présent. Sa croyance de supériorité fait du narcissique une personne qui a besoin d’être admirée sans réserve; elle a un sentiment que tout lui est dû.

 

Groupe C effacer (troubles anxieux et craintifs)

 

Trouble de la personne évitante:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par un sentiment de mauvaise adaptation et d’une très forte sensibilité aux situations négatives. Elles ont peur d’être rejetées, critiquées ou embarrassées. Les personnes atteintes de ce trouble se sentent inadaptées. Elles gèrent ces sentiments en évitant tout contact ou situation dans laquelle elles pourraient être vues négativement.

 

Trouble de la personne dépendante:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par une dépendance accrue aux autres individus. Les personnes ayant ce trouble auront des difficultés à se faire confiance et penses qu’elles sont incapables de prendre soin d’elles même; elles utilisent la soumission pour essayer d’amener l’autre à prendre soin d’elles.

 

Trouble de la personne obsessionnelle compulsive:

Ce trouble de la personnalité est caractérisé par une préoccupation hors du commun pour l’ordre, le perfectionnisme, le contrôle mental et interpersonnel. Les personnes ayant ce trouble ont besoin d’avoir le contrôle et de faire les choses d’une manière précise pour satisfaire leur perfectionnisme.

Anxiété sociale
 Les personnes qui souffrent d’ anxiété sociale ont souvent des peurs qui deviennent excessives, persistantes et envahissantes. La personne affectée peut paniquer et tenter d’éviter les situations et les conditions qui lui rappellent l’objet de sa peur. 

L’anxiété sociale est une peur associée à certaines activités ou à des situations de performances ou la personne pourrait se sentir observée, embarrassée, humiliée, rejetée ou préoccupée par le jugement des autres.

Symptômes d’anxiété sociale:

Cette anxiété  s’accompagne souvent d’un ou plusieurs symptôme(s).

-Palpitations cardiaques ou accélération du rythme cardiaque.
-Tremblements ou secousses musculaires parfois généralisées à tout le corps.
-Transpiration excessive et douleurs musculaires.
-Maux de ventre et diarrhée ou inconfort abdominal.
-Sensation de haute pression et rougissement.
-Confusion
Anxiété généralisée

Tout le monde éprouve un jour ou l’autre de l’anxiété. Ressentir un peu d’anxiété est tout à fait normal; celle-ci nous protège et peut nous aider à faire face à une situation inquiétante ou potentiellement dangereuse. L’anxiété est ressentie comme une crainte dont la cause est difficile à préciser. Ce sentiment s’accompagne de symptômes. Il est naturel de ressentir un certain niveau d’anxiété dans certaines occasions, par exemple lorsque vous vivez un changement de vie important comme un mariage ou un déménagement. Il est aussi normal d’être anxieux la veille d’un examen, lorsque vous passez une entrevue d’emploi ou au moment d’une épreuve sportive. L’anxiété est alors liée à des événements particuliers et disparaît généralement dès que la vie reprend son cours normal. Quand l’anxiété devient récurrente, il est important de consulter un professionnel afin d’éviter une aggravation éventuelle des symptômes.

 

Voici quelques situations dans lesquelles l’anxiété peut être considérée comme un problème:

-Elle ne disparaît pas même lorsque la situation préoccupante revient à la normale.

-Elle occasionne un niveau de détresse important.

-Elle n’est liée à aucun événement de vie; elle apparaît sans aucune raison.

-Elle préoccupe continuellement la personne.

-Elle empêche de fonctionner et d’agir adéquatement au travail, en société ou dans d’autres domaines de la vie normale.

Troubles anxieux
Les troubles anxieux constituent un ensemble de troubles psychologiques représentant plusieurs formes de peur et d’anxiété anormales ou pathologiques. Le critère diagnostique psychiatrique reconnaît une large variété de troubles anxieux. Les individus souffrant de ces troubles peuvent être guéris entièrement. L’anxiété elle-même n’est pas en soi pathologique, mais elle peut devenir un trouble anxieux lorsque cette émotion devient envahissante et qu’elle entraîne de manière permanente ou discontinue une souffrance significative à l’individu. Personne n’est à l’abri de ces problèmes. Une anxiété intense peut être présente pour ceux qui ont des troubles psychiatriques sévères dont la dépression; elle est alors peut être associée à d’autres pathologies.
Trouble bipolaire
La personne atteinte de troubles bipolaires vit des émotions comme la colère, la tristesse ou la joie avec une intensité exceptionnelle. Les émotions peuvent varier d’ une personne à l’autre et affecter soi-même et son entourage. La personne atteinte peut vivre un événement de sa vie avec une profonde tristesse ou un sentiment de bonheur suprême.

La fréquence et la durée dépendent de chaque individu et affectent la manière de penser et d’agir de chacun. La personne atteinte de trouble bipolaire passe par des périodes durant lesquelles son humeur diffère. Il y a 2 types d’épisodes:
-L’épisode de grande excitation ou d’énergie.
-L’épisode de détresse ou dépression.

Signes et symptômes:

 

Épisode de grande excitation ou d’énergie:

-Sentiment de bonheur et de plaisir très intense ou, au contraire, d’irritabilité excessive.
-Hyperactivité, agitation et énergie débordante.
-Idées de grandeur.
-Débit de parole accéléré.
-Augmentation du nombre d’activités professionnelles, scolaires, sociales et familiales.
-Diminution du besoin de dormir.
-Accélération de la pensée.
-Manque de jugement.
-Comportement à risque qui procure un plaisir extrême, soit des achats impulsifs, des investissements financiers et même sexuels.

Épisode de dépression:

-Fatigue.

-Manque d’énergie et grande agitation.
-Problèmes de sommeil.
-Diminution ou augmentation de l’appétit.
-Diminution ou perte de l’appétit sexuel.
-Apparition de divers maux tels que douleurs à la tête et au dos.
-Très importante perte d’intérêt général.
-Sentiment de culpabilité ou d’échec.
-Diminution de l’estime de soi.
-Difficulté à se concentrer sur une tâche.
-Difficulté à prendre des décisions.
-Pensées suicidaires.
Troubles psychotiques
Si vous avez des troubles psychotiques, votre cerveau sera affecté d’une façon majeure en modifiant les pensées, les croyances ou les perceptions. La personne avec un trouble psychotique peut entendre des voix ou avoir l’impression que d’autres personnes manipulent ses pensées. Elle perçoit mal ce qui est vraiment réel.

 

Principales formes de troubles psychotiques:

 

– Schizophrénie: La schizophrénie affecte les pensées, les émotions, les sentiments et les comportements. La personne atteinte a beaucoup de difficulté à vivre sa vie d’une façon normale. Les personnes atteintes ne sont plus dans la réalité et souffrent d’épisodes aigus psychotiques. Les symptômes de cette maladie chronique sont sévères et variables; les plus fréquents sont des délires et des hallucinations.

 

– Trouble schizoaffectif: La personne atteinte présente des symptômes de la schizophrénie et des symptômes associés comme un trouble de l’humeur et des troubles bipolaires.

 

-Trouble délirant: Le trouble délirant affecte les pensées et les idées, comme avoir de la difficulté à se concentrer ou à suivre une conversation ou croire qu’une vedette ou tout autre personne soit tombée amoureuse. Peut aller jusqu’à se sentir poursuivi ou avoir la sensation de dégager une mauvaise odeur.

 

-Épisode psychotique bref: Les épisodes psychotiques brefs sont les mêmes que ceux de la schizophrénie. Par contre, ils apparaissent d’une façon rapide et sont déclenchés après un grand stress comme un décès, de la violence, une maladie, un désastre naturel, etc. Ces épisodes ne durent pas plus d’un mois. Par la suite, la personne retrouve ses activités normales; la plupart du temps, il n’y a pas de rechute.

 

-Trouble psychotique secondaire à la consommation d’une substance: Ce trouble est causé directement par la consommation d’une substance psychotique. Il ne dure que très peu de temps et il cause souvent des idées délirantes et des hallucinations.

 

Signes et symptômes:

 

Les membres de l’entourage peuvent remarquer des signes avant-coureurs comme :

-Sommeil et appétit perturbés.

-Hygiène et apparence négligées.

-Manque d’énergie et de motivation.

-Humeur changeante de façon abrupte.

-Difficulté de concentration.

-Manque d’intérêt pour ses amis, travail et études.

-Émotions modifiées.

-Indifférence envers l’entourage.

-Idées délirantes, c’est-à-dire des idées étranges ou fausses, des idées préoccupantes ou des croyances fausses.

-Pensées incohérentes et confuses.

-Comportement inhabituels.

-Isolement total.

-Augmentation de la consommation d’alcool ou de drogue.

 

Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre:

-Avoir des hallucinations

-Entendre des voix.

-Sentir des odeurs que personnes ne sent.

-Ressentir des sensations physiques.

-Avoir des idées délirantes.

À l’apparition d’un trouble psychotique, il est important d’entrer en contact avec le cabinet CSMQ; nous pourrons vous aider!

 

Dépression
Tout le monde connaît des périodes de hauts et de bas. Toutefois, les expériences normales de la vie ne devraient pas être confondues avec les maladies graves connues sous le nom de troubles de l’humeur. Il existe divers types de troubles dépressifs, y compris le trouble bipolaire (psychose maniacodépressive) et la dépression périnatale; cependant, la dépression clinique (ou dépression majeure) est le trouble d’humeur le plus commun.

 

Les troubles de l’humeur sont des maladies très réelles qui peuvent avoir des conséquences graves, voire fatales. Ils touchent non seulement le corps, mais aussi l’esprit. Les symptômes physiques peuvent varier de la fatigue à des problèmes d’estomac, en passant par des douleurs musculaires et articulaires. De nombreuses personnes ne se rendent pas compte qu’elles souffrent de dépression.

 

Les troubles de l’humeur sont l’une des maladies mentales les plus communes au sein de la population générale. D’après l’enquête de 2012 de Statistique Canada sur la santé mentale dans les collectivités canadiennes (ESCC), 5,4 % de la population canadienne âgée de 15 ans et plus ont déclaré souffrir de symptômes qui répondent aux critères d’un trouble de l’humeur au cours des 12 mois précédents, dont 4,7 % pour une dépression majeure et 1,5 % pour un trouble bipolaire.

Trouble de l'agoraphobie
L’agoraphobie
 
L’agoraphobie est un trouble anxieux caractérisé par une anxiété (ou un évitement) liée à des endroits ou des situations d’où il pourrait être difficile (ou gênant) de s’échapper ou dans lesquels aucun secours ne serait disponible en cas d’attaque de panique (ou crise de panique) ou de symptômes de type de panique. il se caractérise par une peur ou anxiété concernant les situations suivantes :
 
 
  1. Utiliser les transports publics                (ex: automobiles, autobus, trains, navires, avions).
  2. Être dans des espaces ouverts (ex: parcs de stationnement, marchés, ponts).
  3. Être dans des endroits fermés (ex: magasins, théâtres, cinémas).
  4. Faire la file ou être dans une foule.
  5. Être à l’extérieur de la maison seul(e).
 
Symptômes :
 
  1. Palpitations, battements de cœur ou accélération cardiaque.
  2. Transpiration.
  3. Tremblements ou secousses.
  4. Sensations d’essoufflement ou d’étouffement.
  5. Sensation d’étranglement.
  6. Douleur ou gêne thoracique.
  7. Nausées ou gêne abdominale.
  8. Sensation de vertige, d’instabilité, d’étourdissement, ou de faiblesse.
  9. Frissons ou sensations de chaleur.
  10. Paresthésie (engourdissement ou picotement).

 

Trouble de l'alimentation
Si vous avez des troubles psychotiques, votre cerveau sera affecté d’une façon majeure en modifiant les pensées, les croyances ou les perceptions. La personne avec un trouble psychotique peut entendre des voix ou avoir l’impression que d’autres personnes manipulent ses pensées. Elle perçoit mal ce qui est vraiment réel.

 

Principales formes de troubles psychotiques:

 

– Schizophrénie: La schizophrénie affecte les pensées, les émotions, les sentiments et les comportements. La personne atteinte a beaucoup de difficulté à vivre sa vie d’une façon normale. Les personnes atteintes ne sont plus dans la réalité et souffrent d’épisodes aigus psychotiques. Les symptômes de cette maladie chronique sont sévères et variables; les plus fréquents sont des délires et des hallucinations.

 

– Trouble schizoaffectif: La personne atteinte présente des symptômes de la schizophrénie et des symptômes associés comme un trouble de l’humeur et des troubles bipolaires.

 

-Trouble délirant: Le trouble délirant affecte les pensées et les idées, comme avoir de la difficulté à se concentrer ou à suivre une conversation ou croire qu’une vedette ou tout autre personne soit tombée amoureuse. Peut aller jusqu’à se sentir poursuivi ou avoir la sensation de dégager une mauvaise odeur.

 

-Épisode psychotique bref: Les épisodes psychotiques brefs sont les mêmes que ceux de la schizophrénie. Par contre, ils apparaissent d’une façon rapide et sont déclenchés après un grand stress comme un décès, de la violence, une maladie, un désastre naturel, etc. Ces épisodes ne durent pas plus d’un mois. Par la suite, la personne retrouve ses activités normales; la plupart du temps, il n’y a pas de rechute.

 

-Trouble psychotique secondaire à la consommation d’une substance: Ce trouble est causé directement par la consommation d’une substance psychotique. Il ne dure que très peu de temps et il cause souvent des idées délirantes et des hallucinations.

 

Signes et symptômes:

 

Les membres de l’entourage peuvent remarquer des signes avant-coureurs comme :

-Sommeil et appétit perturbés.

-Hygiène et apparence négligées.

-Manque d’énergie et de motivation.

-Humeur changeante de façon abrupte.

-Difficulté de concentration.

-Manque d’intérêt pour ses amis, travail et études.

-Émotions modifiées.

-Indifférence envers l’entourage.

-Idées délirantes, c’est-à-dire des idées étranges ou fausses, des idées préoccupantes ou des croyances fausses.

-Pensées incohérentes et confuses.

-Comportement inhabituels.

-Isolement total.

-Augmentation de la consommation d’alcool ou de drogue.

 

Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre:

-Avoir des hallucinations

-Entendre des voix.

-Sentir des odeurs que personnes ne sent.

-Ressentir des sensations physiques.

-Avoir des idées délirantes.

À l’apparition d’un trouble psychotique, il est important d’entrer en contact avec le cabinet CSMQ; nous pourrons vous aider!

 

Phobie
Il est normal d’avoir des craintes face à certaines choses. La peur est un mécanisme de défense qui a pour but d’assurer la survie de l’espèce; par exemple, le fait qu’un lièvre ait peur d’un coyote lui permet, en présence de celui-ci, de tenter de se sauver assez rapidement afin de rester en vie.

 

Ces peurs sont souvent situationnelles et considérées comme peu intenses. Elles n’empêchent pas la personne de fonctionner. Chez les personnes ayant une phobie excessive, ces peurs deviennent parfois persistantes et envahissantes, ce qui peut résulter en panique. La personne finit par choisir d’éviter les situations ou les conditions qui lui rappellent l’objet de sa peur. La phobie touche environ 10% de la population.

 

Signes et symptômes :

Les personnes qui souffrent de phobie ressentent de l’anxiété dès qu’elles sont en présence de ce qui leur fait peur. Cette anxiété peut être causée par la chose précise qui leur fait peur, mais également par le fait de prévoir qu’elles devront y faire face. Cette anxiété s’accompagne souvent d’un ou plusieurs symptômes.

 

  1. Palpitations cardiaques ou accélération cardiaque.
  2. Tremblements ou secousses musculaires (parfois généralisées à tout le corps).
  3. Transpiration excessive.
  4. Douleurs musculaires.
  5. Maux de ventre, diarrhée ou inconfort abdominal.
  6. Confusion.

 

Comment savoir quel professionnel me convient?

Il est souvent difficile de savoir comment nous nous sentons, d’autant plus en situation de crise. C’est pourquoi nous faisons appel à un système de triage effectué par notre infirmière clinicienne afin de pouvoir référer nos patients au professionnel de la santé qui lui convient.

Pour ce faire, veuillez remplir le formulaire ci-joint et nous entrerons en contact avec vous le plus rapidement possible.

NB : Si vous avez besoin d’assistance immédiate, veuillez composer le 911 et/ou vous référer à nos ressources d’urgence.

Nom(Nécessaire)